IMG_3214[1].jpg

LACRIMA #2

Tissages réalisés avec la contribution de

Frédérique Lamagnère (artiste designer textile)

40cm X110 cm

TVGW_2019_Institutional_logo[1].jpg
​/ LACRIMA
Introduction à la présentation de l’installation « LACRIMA » présentée par Stéphanie-Henry-Seguin au Palazzo Franchetti

du 7 au 15 Septembre 2019 lors de l’événement « THE VENICE GLASS WEEK » 2019

“LACRIMA” est une installation qui crée un dialogue entre le verre et le

textile, deux techniques emblématiques et séculaires à Venise.

Elle est présentée sous la forme de deux tapisseries contemporaines faites à la main, sur lesquelles sont cousues des douzaines de gouttes de verre transparentes et noires.

Stéphanie Henry-Seguin a conçu cette oeuvre en écho à sa conscience environnementale. Cette installation évoque les problèmes de pollution affectant toutes les ressources naturelles d’eau de la planète telles que les océans et les rivières ainsi que la Lagune de Venise.

Les gouttes de verre, telles des larmes, ont été réalisées en verre filé à

la flamme puis cousues une à une sur chaque tapisserie. Elles évoquent l’eau bien sûr mais aussi la tristesse et le désarroi. Ces larmes de verre par leur éclat attirent l’attention du visiteur et agissent comme des petites loupes pour révéler la trame des matériaux de récupération.

Ces tapisseries ont été tissées à la main en intégrant dans leurs trames de nombreux matériaux, organiques ou non, précieux ou communs: coton, plumes, câbles électriques, rubans métalliques, fils de nylon, résidus de filets de pêche, sacs en plastique, pailles, bandes magnétiques. Tissages réalisés avec la contribution de Frédérique Lamagnère (artiste designer textile)

Ce mélange de matières évoque d’une part la pollution noire et gluante du pétrole avec LACRIMA #1 et d’autre part la pollution due au plastique, comme les déchets dans les mers rejetés sur le littoral avec LACRIMA #2. Dimensions 40 cm X 110 cm.

LACRIMA #1 & LACRIMA #2

Tissages réalisés avec la contribution de

Frédérique Lamagnère (artiste designer textile)

40cm X110 cm

cliquez sur les photos pour les agrandir

IMG_3211[1].jpg

“LACRIMA” is an installation that creates a dialogue between glass and textile, two emblematic and secular traditions in Venice. It is presented as two contemporary handmade tapestries with dozens

of transparent glass drops sewed on it.

Stéphanie Henry-Seguin conceived this work as an expression of her environmental awareness. It evokes the pollution problems affecting all natural water areas on the planet, such as oceans, lakes, rivers and…the Venetian Laguna.

Drops like tears are made of transparent glass, hand-made using a torch and sewed onto it. They evoke sadness and water obviously but also serve as micro magnifier change to revealing the details behind them and their glittering effect are used here to attract the attention of the viewers.

The tapestry has been hand-woven using atypical materials both organic and inorganic, as cotton, feathers, electric wires, metal ropes, nylon threads, fishing net fibres, plastic bags, drinking straws.

This materials mix evoke first the black oil pollution with LACRIMA#1 and second the modern pollution expelled on sea shore and plastic damages with LACRIMA#2.

The dimensions of each are 40 cm X 110 cm.

LACRIMA #1

Tissages réalisés avec la contribution de

Frédérique Lamagnère (artiste designer textile)

40cm X110 cm

​/ THE VENICE GLASS WEEK

The Venice Glass Week is the city’s international festival dedicated to the art of glass, with a particular focus on that of Murano. The festival will involve many of the major institutions in Venice, with the aim of revitalising and sustaining one of the city’s most important artistic and creative activities.

www.theveniceglassweek.com

plan_palazzo_Franchetti[1].png