Une succession de mains en verre transparent sortent chacune d’un socle de bois calciné .

 

Mettre en lien ces mains avec ces îlots calcinés ouvre de nombreuses portes d’interprétations.

En prenant en compte la conscience aiguisée de Stéphanie Henry-Seguin pour la préservation de notre environnement, la grande Nature et l’Eau essentielle à la Vie terrestre, on peut envisager que ces mains transparentes s’adressent au ciel comme à nous. 

Les symboliques sont multiples et s’entrechoquent avec les événements climatiques que nous subissons violemment.

 

Ces mains de verre presque vivantes interpellent. 

Les questions affluent. Que disent-elles ? A qui appartiennent-t-elles ?

 

Ces îlots charbonneux en procession sont ils les reliques d’un incendie dévastateur ? 

Ou bien le terreau fertile d’une renaissance? 

 

S’agit-il de la représentation d’un présage funeste du dernier vestige de notre civilisation engloutie dans ses propres cendres ? 

Ou à l’inverse le germe d’une nouvelle ère de l’humanité qui renaît de ses cendres après son déclin.

 

Chacun se retrouvera en tête-à -tête avec sa propre intuition.

 

 “HANDS” fait partie d’un volet de créations de l’auteur axées sur la / les mains . 

Nos mains chargées d’expression ou la main divine dans la vidéo intitulée “Ô” qui semble offrir de l’Eau pure à l’infini et pourtant évoque également le thème l’inexorable de la raréfaction de cette eau si précieuse. 

 

Ces mains en verre sont toutes uniques et réalisées chacune par la technique du chalumeau par Stéphanie Henry-Seguin.