" NU " est comme une fenêtre ouverte sur soi-même, sur l'autre, nos origines et notre parcours personnel.

 

Cette vidéo est un concours de circonstance lors d’une visite au Palazzo Fortuny à Venise. Émue par les œuvres exposées, l’attraction d’un vitrail m’interpelle. Un moment rare où le silence est l’écrin d’une intuition.

 

Ce nœud au cœur d’un vitrail, une bâche qui claque sur la façade du Palais et le son métallique d’une oeuvre de l’artiste Takis et c’est un nombril qui apparaît sur une peau rosée et cadavérique qui semble haleter.

 

Un Christ nu mourant. Un saint martyr agonisant. Un peu de l’être humain seul et nu à l’aube de sa fin.

« NU » est le passage d'une histoire humaine, peut-être la nôtre également .

"NU" is like an open window on ourselves, the other, our origins and our personal journey.

 

This video is a coincidence during a visit to the Palazzo Fortuny in Venice. Moved by the works on display, the attraction of a stained glass window calls out to me. A rare moment when silence is the setting for an intuition.

 

This knot in the heart of a stained glass window, a tarpaulin slapping against the façade of the Palace and the metallic sound of a work by the artist Takis, and it is a navel that appears on a pink and cadaverous skin that seems to be panting.

 

A naked dying Christ. A holy martyr in agony. A bit of the human being alone and naked at the dawn of his end.

"NU" is the passage from a human story, perhaps ours too.


NU
vidéo
1m38

IMG_1327.jpeg