« Ô»

« Ô»

« Ô», est une installation vidéo sonore qui présente une main transparente de verre filé  à la flamme par Stéphanie Henry-Seguin. 

 

Une main qui semble être de glace sur laquelle l’eau s'écoule et file le long des doigts comme sur des stalactites qui fondent.

 

Cette main fragile parait offrir de l’eau de pluie à la Terre à l’infini. 

 Par sa transparence elle suggère la fraîcheur de la glace et l’eau qui s’écoule des stalactites lorsque les températures sont plus douces annonçant le renouveau de la nature après l’hiver.

 

L’eau s’écoule en gouttelettes argentées qui rebondissent et prennent un aspect métallique qui évoquent le mercure.

 Cette première agréable sensation de fraîcheur et de bien-être se métamorphose en un curieux malaise en lien avec cette inquiétude engendrée par la raréfaction de l’eau consommable.

Au prime abord, la bande sonore qui accompagne la vidéo, est un « plic-ploc » comme un  goutte-à-goutte, qui résonne et rythme la précipitation des gouttes. Il incite à la méditation et à la détente mais il s’impose aussi comme un métronome implacable qui nous rappelle que le temps qui s’écoule n’est pas en notre faveur.

 

Le titre «Ô» évoque le thème de l’Eau douce qui se raréfie sur la Terre dans un contexte de problématiques environnementales qui nous concerne plus que jamais.

 

L’Eau est ici évoquée sous diverse formes.

 Celle des glaciers de par le monde qui sont notre réserve d’eau douce essentielle à la vie.

La glace de la banquise et des icebergs des deux Pôles, qui fond inexorablement qui sont pourtant une protection des rayonnements du Soleil.

 La disparition progressive de ces réserves d’eau fait figure de « baromètre » qui nous  montre combien les températures qui augmentent sont étroitement liée au dérèglement climatique qui ne souffre plus l’attente d’action.

"Ô" is a sound video installation that presents a transparent in hand flame glass spun by Stéphanie Henry-Seguin.

 

A hand that seems to be made of ice on which water flows and runs along the fingers as if on melting stalactites.

 

This fragile hand seems to be offering rainwater to the Earth over and over indefinitely.

 Its transparency suggests the freshness of the ice and the water flowing from the stalactites when the temperatures are milder, announcing the renewal of nature after the winter.

 

The water flows in silvery droplets that bounce and take on a metallic aspect that evokes mercury.

 This initial pleasant sensation of freshness and well-being is transformed into a curious uneasiness linked to the anxiety generated by the scarcity of drinkable water.

At first sight, the soundtrack that accompanies the video is a "plic-ploc" like a drip, which resonates and gives rhythm to the precipitation of the drops. It encourages meditation and relaxation, but it also imposes itself as a relentless metronome that reminds us that the passage of time is not in our favour.

 

The title "Ô" evokes the theme of fresh water, which is becoming increasingly scarce on Earth, in a context of environmental problems that concern us more than ever.

 

Water is evoked here in various forms.

 Glaciers around the world are our essential freshwater reserve for life.

The ice pack and icebergs at the two poles, which are melting inexorably and yet provide protection from the Sun's rays.

 The gradual disappearance of these water reserves is a "barometer" that shows us how closely the rising temperatures are linked to climate change, which can no longer be left unchecked.

Le titre « ô » évoque le thème de l’Eau douce qui se raréfie sur la Terre dans un contexte de problématiques environnementales qui nous concerne plus que jamais.


L’Eau est ici évoquée sous diverse formes.
La glace des glaciers de par le monde qui sont notre réserve d’eau douce essentielle à la vie.


Celle de la banquise et des icebergs des deux Pôles, des boucliers essentiels contre le rayonnement du soleil de plus en plus dangereux qui fond inexorablement.

Sa disparition progressive est un « baromètre » qui nous montre combien le mercure monte étroitement liée au réchauffement climatique qui ne souffre plus l’attente.

S HENRY SEGUIN_ VIDEO O.jpg

“Ô” 

Vidéo sonore projetée en boucle 

Sound video projected in a loop

modules bois_O_SILHOUETTE.jpeg

« Ô»
Tête à tête avec l'oeuvre dans un module de projection