STEPHANIE HENRY SEGUIN logo nb vp.jpg
Stéphanie Henry-Seguin présente
une œuvre vidéo sélectionnée pour la Nuit Blanche de Paris

Samedi 1er Octobre 2022 20h00 - 2:00

Eglise Saint-Gervais 

1 place Saint-Gervais 75004 Paris
M° Hôtel de Ville/Saint-Paul

S HENRY SEGUIN_ VIDEO O.jpg

(c)Stephanie Henry-Seguin, 2022, Adagp

"Ô" - cette interjection, qui sert souvent à invoquer la puissance ou à marquer un sentiment d'exaltation - est le titre judicieusement choisi de la nouvelle installation vidéo de l'artiste pluridisciplinaire Stéphanie Henry-Seguin.

 

À la fois poétique et politique, l'œuvre invite à la méditation et à la prise de conscience sur l'urgence de la situation écologique que nous vivons.


Projetée entre les murs de l'Église Saint-Gervais-Saint-Protais dans le quatrième arrondissement de Paris, l'installation se présente sous forme d'une vidéo de trois minutes jouée en boucle, au cours de laquelle les spectateurs sont invités à découvrir une main de verre (ou de glace) d'où coulent des perles d'eau.

 

Cette main, délicate et fragile, est symbole de la Vie. Les gouttes qui tombent du bout de ses doigts fins représentent à la fois une offrande à la Terre, pour désaltérer la soif des humains et étancher la sécheresse de la planète, mais également un rappel de l'existence du dérèglement climatique qui entraîne la fonte des glaces et qui rend l'Eau de plus en plus précieuse.
 

Accompagnée d'une bande-son originale, l'œuvre incite au départ à la méditation et à la réflexion. Le bruit des gouttes qui tombent est doux et berceur. La transparence des gouttes évoque une sensation de fraîcheur, de pureté, et de bien-être physique et spirituel. Pourtant, au fur et à mesure que la vidéo avance, le rythme s'accélère et un cataclysme surgit. Cette précipitation sonore rappelle que ce que l'Eau peut donner, l'Eau peut également reprendre.
Dans la seconde moitié de la vidéo, les gouttes ne tombent plus. Tel l'évaporation après la pluie, l'eau remonte vers le ciel et semble être récupérée par la main nourricière. Ce basculement, brutal et inattendu, permet à l'œuvre de prendre une tournure politique - un cri d'alarme, implorant les spectateurs de se rendre compte de l'urgence climatique universelle que nous traversons en tant que peuple de l'Eau.

Stéphanie Henry-Seguin est une artiste plasticienne dont les sculptures et installations font dialoguer le verre avec d'autres matériaux (textile, bois, numérique...). Elle acquiert plusieurs savoir-faire avec des maîtres verriers en France, et ces techniques lui permettent notamment de filer elle-même la main de verre de l'installation "Ô" à la flamme. Elle a exposé à Venise, Paris et
Londres. Ses projets artistiques explorent la fragilité de notre existence et notre lien à l'environnement.

 

"Ô" est une œuvre présentée par Stéphanie Henry-Seguin dans le cadre de la Nuit Blanche 2022, dont le commissariat est assuré par Enfant Terrible Exhibitions (@enfantterribleexhibitions).

 

Merci à la Mairie de la Ville de Paris et à l'Église Saint-Gervais-Saint-Protais pour leur soutient.

Dossier de Presse

Press release

(c)Stephanie Henry-Seguin, 2022, Adagp